Les techniques de réseautage : les 5 à 7

Comme nous l’avons vu dans l’article précédent, le réseautage est un outil à ne pas négliger pour les chercheurs d’emploi. En ce sens, les 5 à 7 et les autres activités sociales sont très utiles pour optimiser ses relations professionnelles, à condition de bien les choisir et de bien s’y préparer.

Lorsque l’on est dans l’urgence de se trouver un emploi et/ou que l’on a des obligations familiales, sortir prendre un verre avec des gens que l’on ne connaît pas intimement n’apparaît pas nécessairement comme étant une priorité. Pourtant, même s’il ne s’agit pas de la seule méthode pour réseauter, les 5 à 7 ne doivent pas être sous-estimés, bien au contraire. Une bonne première impression passe d’abord par une rencontre physique, ce que permet un 5 à 7.

Comment aborder un 5 à 7?

Tout d’abord, il faut bien avoir conscience que le réseautage est un travail de longue haleine. Pour trouver le contact-clé qui vous mènera vers l’emploi désiré, il est indispensable de bien cibler les activités pertinentes au type d’emploi que l’on convoite. Les différentes conférences thématiques ainsi que les colloques qui sont proposés aux quatre coins du Québec sont généralement suivis, ou précédés, par une activité de réseautage. Conséquemment, vous maximisez vos chances de rencontrer des personnes qui travaillent ou qui recherchent un emploi dans le milieu professionnel que vous visez.

Mais attention de ne pas y aller en imaginant rencontrer un recruteur qui va vous offrir le poste de vos rêves. Ce n’est évidemment pas impossible, mais avec cet objectif en tête, vous risquez de repartir déçu. Les activités de réseautage sont d’abord des échanges plaisants, intéressants pour vous et pour votre interlocuteur. C’est la qualité des échanges qui détermine la qualité des contacts que vous serez en mesure de vous faire. L’objectif est que votre interlocuteur se souvienne positivement de vous, tout en l’informant de votre objectif professionnel. Ainsi, dans l’éventualité où votre interlocuteur connaîtrait un employeur qui recherche une personne qui correspond à votre profil, ce dernier sera en mesure de lui proposer votre candidature, ou du moins, de vous informer qu’un poste est à pourvoir, et ce, avant même qu’il soit officiellement publié.

Quelques conseils pour un échange plaisant

  • Répétez votre discours de présentation afin d’être à l’aise au moment de vous présenter. Cela vous permettra de vous présenter de façon claire et concise sans avoir à chercher vos mots. Attention toutefois à ne pas donner l’impression que vous êtes en train de réciter un discours;
  • Intéressez-vous à votre interlocuteur : cela demande de savoir écouter, poser des questions et rebondir;
  • Avoir de la conversation : parler de l’actualité de votre milieu professionnel pour montrer votre intérêt et votre expertise;
  • Restez positif : nous sommes naturellement plus attirés par les personnes qui réussissent plutôt que l’inverse. Alors, même si vous éprouvez de la difficulté à trouver votre emploi, ne focalisez pas votre discours sur des choses négatives qui, dans le meilleur des cas, attiseront la compassion de votre interlocuteur, mais ne lui donnera pas envie de garder contact.

Pour garder contact

  • Les cartes professionnelles sont indispensables pour permettre à votre interlocuteur de garder contact et de se souvenir de vous par la suite. En plus des informations de base (nom, téléphone, courriel…), pensez à indiquer le poste recherché ainsi que 3 à 5 compétences clés;
  • Proposez toujours à votre interlocuteur de l’ajouter sur LinkedIn pour rester en contact. Il faudra par la suite être actif et réagir régulièrement aux publications de votre interlocuteur pour montrer votre intérêt.

Quelques sites pour trouver une activité de réseautage

Yoan Beraud
Chargé de projet et de communication chez Objectif Emploi

 

Articles connexes