L’Halloween au bureau, ça se fête?

Je ne sais pas pour vous, mais j’adore l’Halloween! Pas pour son côté commercial, mais plutôt pour cette occasion qui nous est donnée de se déguiser en ce que nous voulons… et bien sûr de manger des bonbons! Et je ne suis pas la seule : selon un sondage réalisé par L’Observateur pour le Conseil québécois du commerce de détail (CQCD), 53 % des Québécois participeront cette année aux festivités entourant l’Halloween. En ferez-vous partie?

Si vous prévoyez fêter l’Halloween au bureau, voici quelques conseils à suivre pour une célébration réussie (et pour éviter de recevoir une note disciplinaire des ressources humaines…).

1. Vérifier la politique de votre entreprise

Ce ne sont pas tous les milieux de travail qui encouragent ou permettent à leurs employés de se costumer le 31 octobre, notamment pour des raisons de santé et de sécurité. Avant de vous présenter en costume de superhéros ou de canard jeudi prochain, il est bon de vérifier la politique de votre compagnie ou de valider auprès de collègues de confiance, surtout si vous êtes nouvellement employé. Posez aussi des questions pour savoir si l’entreprise a établi des règles en matière de costume d’Halloween (en précisant, par exemple, une période de temps spécifique pour les costumes ou un code vestimentaire).

Si votre bureau organise une fête costumée, essayez d’y participer – à votre manière et selon vos convictions. Si vous pensez être trop timide, sachez que vous risquez d’attirer encore plus l’attention en ne participant pas plutôt qu’en portant un costume ou accessoire simple, qui vous ressemble et qui respecte votre zone de confort.

2. Trouver un costume approprié en contexte professionnel

Même si votre compagnie ne fixe pas de règles spécifiques pour les costumes, il est utile de respecter une certaine étiquette pour le choix de votre déguisement d’Halloween au travail. Il nous est probablement tous arrivé, par le passé, de nous sentir un peu mal à l’aise en présence d’un(e) collègue ou ami(e) au choix de costume douteux.

Pour que votre tenue fasse fureur et passe le test des ressources humaines, il est préférable d’éviter les costumes :

  • Impliquant du faux sang ou des accessoires menaçants (même en jouet);
  • Trop sexy ou moulants (ce n’est pas parce que c’est un costume qu’on peut tout se permettre);
  • Liés à une origine ethnique (par exemple, des costumes africains, autochtones, japonais ou autre, à moins qu’ils soient liés à votre propre identité culturelle), une situation d’incapacité ou une orientation sexuelle;
  • Offensants (sur des thèmes comme la cruauté animale, le terrorisme, une tragédie nationale, etc.);
  • Qui pourraient nuire à votre sécurité ou productivité au travail (par exemple, trop amples ou encombrants).

Dans la mesure du possible, votre costume devrait être compréhensible par le plus grand nombre. Si vous devez expliquer votre déguisement quatre fois à votre coloc ou conjointe avant de partir de la maison, pensez à changer de costume. Posez-vous la question : est-ce que votre petite voisine de 7 ans reconnaîtrait et aimerait votre costume? Et qu’en est-il de votre grand-mère de 77 ans?

3. Ne pas oublier l’aspect « confort »

Un costume de lion, en un seul morceau de la grosse crinière flamboyante aux pattes velues, peut à première vue sembler une bonne idée pour le bureau. Mais serez-vous toujours content de votre choix après avoir passé 7 ou 8 heures dans ce costume en tissu synthétique duveteux et chaud? Même chose pour tous ces costumes qui impliquent une large boîte de carton qui passe difficilement dans les cadres de porte et vous empêche de vous asseoir convenablement?

4. Apporter des vêtements de rechange au cas où

Peu importe votre déguisement, prévoyez des vêtements de rechange. Ainsi, vous ne serez pas le seul à porter un costume rigolo si une réunion sérieuse est ajoutée à votre calendrier à la dernière minute.

En panne d’inspiration pour votre costume?

Une recherche rapide sur Google ou Pinterest vous donnera plein d’idées de costumes à faire soi-même, à créer avec vos propres vêtements ou à vous procurer à moindre coût. Et si vous voulez savoir quels costumes risquent d’être les plus populaires au bureau cette année, voici la compilation des catégories de costumes qui intéressent le plus les Québécois (selon le sondage réalisé pour le CQCD) :

  • Métier ou profession : 51 %
  • Personnage de film ou d’émission télévisée : 42 %
  • Animal : 38 %
  • Personnage d’horreur : 38 %
  • Superhéros : 37 %
  • Personnage de jeux vidéo : 26 %
  • Célébrité : 24 %

À vous maintenant de faire aller votre imagination tout en respectant les règles du jeu!
Joyeuse Halloween!

Par Gabrielle St-Cyr, chargée de projet principale en recherche et analyse chez AXTRA