Peut-on trouver un équilibre entre le travail et la famille?

Que la vie familiale soit définie par le fait d’avoir des enfants, d’être en couple, d’être monoparental ou d’avoir des proches qui ont besoin de nous, il n’est pas toujours facile de concilier cette partie importante de notre vie avec le travail. Voici quelques éléments à considérer pour y arriver.

Un emploi facilitant
Prendre en considération votre situation familiale lors de votre choix de carrière. Cherchez un employeur accommodant qui offre des structures favorisant la conciliation-famille (ex.; journées mobiles, congés pour urgences familiales, horaire flexible, semaine de quatre jours, télétravail). Si ce n’est pas le cas, négociez avec votre employeur en lui offrant quelque chose en échange (ex.; travailler un week-end, faire des heures supplémentaires).

Une organisation hors pair
Gérer sa vie familiale est un travail d’organisation quotidien. Finir de travailler à 16 h 30, aller faire l’épicerie, préparer le souper pour la famille, les devoirs des enfants, etc. peut s’avérer tout un défi. Dans la mesure du possible, un partage des tâches avec le conjoint peut alors donner un bon coup de main. Par exemple, pendant que l’un va faire l’épicerie, l’autre s’occupe d’aller chercher les enfants à la garderie. Planifiez les repas à l’avance, les vacances pendant la semaine de relâche si possible. Mettez en place des structures et des techniques aidantes en utilisant des outils de gestion du temps (ex.; calendrier, agenda, post-it sur le frigo, liste).

Un réseau de confiance
Une bonne conciliation travail-famille est indissociable d’un réseau solide de personnes de confiance sur qui l’on peut compter. Évidemment, les proches sont souvent les meilleurs alliés, particulièrement lorsque surviennent des imprévues. Des organismes communautaires peuvent également apporter de l’aide. C’est en effet un bon endroit pour se construire un réseau tout en participant à des activités avec d’autres parents. Entretenir de bons rapports avec les collègues peut également aider, entre autres lorsque l’on doit s’absenter du travail de façon fortuite. Ainsi, de bonnes relations au travail peuvent faire en sorte que vos collègues seront plus compréhensifs quant à votre situation. N’oubliez surtout pas de les remercier s’ils ont dû assumer certaines de vos tâches.

Prendre soin de soi
Vous ne pouvez pas tout faire et tout faire parfaitement. Si le besoin se fait sentir, faites appel à des ressources externes, par exemple pour le ménage. Devez-vous vraiment vous impliquer dans tous les comités de parents? Est-ce qu’une sauce à spaghetti déjà préparée met vraiment la santé de vos enfants en péril? Soyez moins parfait et plus heureux, sans oublier de vous offrir un peu de répit.

Zineb El Alami, Conseillère en emploi chez Impulsion-Travail 

 

 

Articles connexes