Des sigles utiles en recherche d’emploi

Recherche d'emploi

Des sigles utiles en recherche d’emploi : CNP, RIASEC, SCIAN, CSMO.

Si vous êtes en recherche d’emploi, vous avez probablement lu un de ces sigles. Pour démystifier ces terminologies, je vous ferai naviguer sur le site Information sur le marché du travail (IMT) d’Emploi Québec. Parallèlement, je vous conterai une histoire fictive de recherche d’emploi vécue par deux personas, Alfo et Betina qui vivent à Montréal et qui sont titulaires d’un Diplôme d’études collégiales en Techniques de bureautique.

La classification nationale des professions (CNP)

Alfo et Betina ont les compétences requises pour l’emploi. Ils sont bien organisés pour saisir des données, préparer des factures, fixer et confirmer des rendez-vous, etc. Ils maîtrisent aussi les logiciels de gestion et de bureautique. Nos deux talentueux individus ont un objectif d’emploi clair et réaliste et visent un poste d’adjoint·e administratif·ve. Partout au Canada, ce poste est désigné par le code 1241 selon la Classification nationale des professions (CNP). La CNP est un système qui codifie les professions du marché du travail canadien (500 groupes de professions au total). En vertu de ce système, un numéro de quatre chiffres est attribué à chaque profession.

Et vous, connaissez-vous votre Code CNP?

La personnalité des chercheuses et chercheurs d’emploi (test RIASEC)

À la lecture de leur CV, Alfo et Betina ont a priori le même profil, mais nos deux individus se démarquent sur d’autres aspects. C’est ce qu’ont révélé les tests de personnalité administrés par leur conseillère en emploi. Durant l’activité RIASEC, Alfo et Betina se sont volontiers prêtés au jeu, considérant que la connaissance de soi est essentielle en recherche d’emploi.

Il existe en effet 6 traits de personnalité selon la typologie RIASEC. Ce test psychométrique appelé également test Holland, a révélé leurs traits de personnalité dominants :

  • Alfo a un profil RCI soit (R) réaliste, (C) conventionnel, (I) investigateur;
  • Betina a un profil SAE soit (S) social, (A) artistique, (E) entreprenant.

Ce qu’on fait durant notre temps libre détermine nos intérêts. Alfo pratique la randonnée et le camping et il aime la nature et le plein air. Il est même prêt à travailler pour des entreprises en région. Betina est passionnée de films d’auteur, d’autant plus que les coulisses du cinéma l’intriguent et la fascinent. Travailler dans l’industrie du film la stimule fortement.

Le Système de classification des industries de l’Amérique du Nord (SCIAN)

Lors d’un atelier en laboratoire informatique portant sur l’Information sur le marché du travail (IMT), leur conseillère les a introduits à la notion de SCIAN. Quelques échanges plus tard et compte tenu de leurs intérêts, celle-ci les a invités à explorer les secteurs suivants :

  • Foresterie et exploitation forestière (SCIAN 113) pour Alfo;
  • Industrie de l’information et industrie culturelle (SCIAN 51) pour Betina.

Le Système de classification des industries de l’Amérique du Nord (SCIAN) est un système de classification des différents secteurs d’activité de l’économie. Le Canada, les États-Unis et le Mexique se sont dotés de ce système qui répertorie au total 22 secteurs.

Cibler des entreprises

Munis de leurs précieux codes SCIAN, Alfo et Betina ont effectué une recherche affinée des entreprises du secteur grâce au Répertoire des entreprises (outil disponible sur IMT). C’est ce qu’on appelle : explorer le marché caché.

Alfo se trouve chanceux de vivre au Québec, province riche en bois et forêts immenses. Certaines régions se démarquant plus que d’autres en termes d’atouts naturels, Alfo a ciblé le Saguenay-Lac-Saint-Jean. On y trouve une bonne concentration d’entreprises en exploitation forestière (SCIAN 113 311).

Betina apprécie de vivre à Montréal, véritable pôle cinématographique. Elle souhaite tisser des liens et se faire un réseau dans le milieu pour pouvoir assister à des tournages de films internationaux. Elle est consciente de ce qui la motive. Elle a envoyé des candidatures spontanées et approché diverses compagnies distributrices de films et vidéos (SCIAN 512 120).

Le résultat ne s’est pas fait attendre : nos deux candidats ont été appelés pour des entrevues.

Les comités sectoriels de main-d’œuvre

Les candidats se sont adéquatement préparés aux questions d’entrevue et multiplié les répétitions. À la suggestion de leur conseillère, Alfo et Betina ont récolté des informations stratégiques en visitant les sites suivants :

  • Le comité sectoriel de main-d’œuvre en aménagement forestier : Forêt Compétences (pour Alfo);
  • Le comité sectoriel de main-d’œuvre en culture : Compétence culture (pour Betina).

Les comités sectoriels de main-d’œuvre (CSMO) sont des organismes autonomes qui définissent les besoins en développement de la main-d’œuvre de leur secteur. Il existe 29 CSMO au Québec. L’avantage de les consulter quand on cherche un emploi est qu’on y trouve des études de marché, des statistiques, les taux d’emploi et de chômage, les emplois en demande avec les secteurs en pénurie, les formations payantes, etc. Bref, une mine d’or à ne pas délaisser.

Nommer ses valeurs en entrevue

En plus de démontrer à l’employeur ses compétences, on se démarque en parlant de ses valeurs et de ce qui nous passionne dans l’emploi.

En entrevue, Alfo a évoqué sa passion pour la forêt, son amour de la nature et surtout sa sensibilité à la protection de l’environnement. Ses valeurs s’alignent avec celles de l’entreprise en termes de développement durable (l’abattage des arbres se fait en harmonie avec le renouvellement de la forêt). Le jumelage semble donc parfait! De son côté, Betina a fait valoir la beauté esthétique du septième art et a mis de l’avant sa personnalité artistique. À la question : « pourquoi devrons-nous vous embaucher? » elle a répondu avec tact et humour que ses tableaux et graphiques sur Excel sont des œuvres d’art.

Bravo! Nos deux candidats ont réussi leur entrevue.

Si les tâches qu’ils accompliront sont sensiblement les mêmes (les deux relèvent du même Code CNP), la réalité de leur travail au quotidien sera différente, car ils baigneront dans des univers assez éloignés (le milieu de la forêt et celui du cinéma).

 

Et vous, quel secteur d’activité est fait pour vous? Quels sont vos éléments forts et vos valeurs liées à l’emploi? Je vous invite au moins à vous poser la question. Si c’est possible de faire l’exercice seul, c’est encore plus dynamique quand on est accompagné en développement de carrière. En plus, c’est du coaching gratuit!

Pour résumer l’article en chiffres : il y a 22 SCIAN en Amérique du Nord, 500 CNP au Canada et 29 CSMO au Québec.

Bien que les personnages soient fictifs, pour rédiger cet article, je me suis inspirée d’expériences vécues lors des ateliers que j’anime dans le cadre du programme de préparation à l’emploi.