Les fameux tests psychométriques en orientation

Je voulais prendre le temps de clarifier avec vous à quoi servent les tests psychométriques dans un contexte d’orientation. Certaines personnes gardent le souvenir d’avoir passé des tests à l’école secondaire, suivi d’une rencontre sur un coin de table avec un « orienteur » pour se faire dire ce qu’elles doivent faire dans la vie. La réalité est tout autre.

Un test psychométrique est un outil qui permet d’évaluer vos caractéristiques (personnalité, aptitudes, intérêts) en fonction d’un groupe. Ce dernier est basé sur un échantillon de la population et est validé scientifiquement. Il doit également être interprété par une personne habilitée à le faire et qui a été formée pour l’utiliser. Bref, c’est très différent des tests que vous retrouverez sur Facebook ou encore, dans les magazines!

Lors d’un processus d’orientation, les tests psychométriques ne seront pas systématiquement employés. Il y a d’autres manières d’obtenir l’information nécessaire afin de vous permettre de faire un choix. Il est important, avant de l’utiliser, de se demander si c’est vraiment nécessaire et si oui, qu’est-ce qu’on a besoin d’aller chercher comme information. Par exemple, pour valider vos aptitudes pour une profession donnée ou pour confirmer vos intérêts vont aller dans le même sens que les pistes identifiées?

Lorsque les tests sont employés, on s’assure que les résultats sont représentatifs. C’est pourquoi une rencontre avec vous sera importante. Pour les tests de personnalité et d’intérêts, on vérifiera si vous vous reconnaissez et on vous demandera de nous expliquer pourquoi.

Pour les tests d’aptitudes qui mesurent le niveau d’habileté d’une personne dans des contextes donnés, il est important de valider que vous étiez en bonne condition pour passer le test (même si c’est vérifié avant le test). Par exemple, étiez-vous très fatigué? Aussi, on vérifiera si c’était le bon type de test à utiliser pour vous. À titre d’exemple, un test chronométré peut parfois générer beaucoup de stress et diminuer la performance chez certaines personnes. S’il y a le moindre doute, un autre test sera utilisé afin de voir s’il y a des différences notables entre les résultats.

Également, les résultats servent à approfondir votre réflexion ou à confirmer un choix. En aucun cas il vous sera dit : « Tu devrais faire ça ». Vous serez plutôt accompagné pour prendre votre propre décision.

Finalement, il est important de savoir qu’un test psychométrique fonctionne sur le même principe qu’une photographie. Il vous représente à un moment donné de votre vie. Plus le temps passe, plus les résultats ont des chances de changer puisque les gens évoluent. Bref, il est tout à fait normal que l’on vous demande dans un processus d’orientation de refaire un test même si vous avez les résultats avec vous. Surtout s’il a été fait il y a plus de 5 ans.

Par Mélanie Forget, conseillère d’orientation et coordonnatrice des services d’aide à l’emploi chez Travail Sans Frontières

Articles connexes