L’entrevue d’embauche comme si j’y étais

La recherche d’un emploi est un exercice extrêmement demandant, car les enjeux qui entourent le monde du travail sont multiples (reconnaissance et appartenance sociale, aspect financier, rôle familial, perception et estime personnelle, etc.).

La pression peut être forte et c’est pourquoi il convient de se doter d’outils pour aider à réduire ce stress. Le soutien d’un professionnel d’un centre-conseil en emploi peut largement aider ceux et celles qui vivent de telles situations. Ils interviennent en amont d’un épisode stressant, lors d’exercices préparatoires à l’entrevue d’embauche par exemple.

Se préparer à une entrevue d’embauche

L’objectif des simulations d’entrevue est de se préparer le plus adéquatement possible à présenter son parcours professionnel et son intérêt à intégrer l’entreprise. Cela dit, pour plusieurs d’entre nous, parler de soi en public n’est pas aisé. L’une des premières pistes de solution pour se départir du stress de l’entrevue est de connaître son sujet.

Rien de mieux en effet que d’avoir identifié les valeurs et besoins de l’entreprise pour se sentir en confiance et exprimer clairement votre motivation, votre compréhension du poste et vos objectifs professionnels à long terme.

Investiguer sur l’entreprise et le poste convoité (taille, fréquence des nouveaux produits ou services, création de postes) vous donne un avantage certain pour sortir de la dynamique (parfois malaisante) de « je me vends en entrevue ». Être mieux outillé(e) pour répondre aux questions des recruteurs vous permettra de créer des parallèles pertinents entre les questions posées et votre propre expérience professionnelle; mais en plus, vous aurez davantage l’occasion de poser des questions à votre tour!

Ne percevez plus les entretiens professionnels comme des entrevues « d’embûches » où l’accent est mis sur vos lacunes (par exemple, des compétences désuètes, une expérience trop junior, l’absence de maîtrise de telle langue ou tel logiciel, etc.). Invitez plutôt votre interlocuteur à échanger avec vous lors une conversation classique entre professionnels.

La méthode « Comme si j’y étais »

Rappelons-nous que personne n’a envie de perdre son temps en entrevue d’embauche! Vous faciliterez la tâche de tous, et principalement la vôtre, en adoptant la méthode « Comme si j’y étais ». Interagissez en entrevue d’embauche comme vous le feriez en réunion d’équipe en montrant au recruteur ou à l’employeur que vous avez identifié ses problématiques et que vous détenez des solutions pratiques pour les résoudre. Ce faisant, vous illustrerez ce que votre CV, votre lettre de présentation et/ou le courriel introductif à la candidature n’ont cessé de répéter : à savoir que vous êtes motivé(e), opérationnel(le) et que vous avez l’esprit d’équipe. Tous ces aspects de votre personnalité doivent se voir dans votre attitude et dans votre manière d’apporter des solutions concrètes issues de vos expériences antérieures.

Enfin, rappelons-nous que l’entrevue d’embauche ne commence pas uniquement dans le bureau du recruteur. Tout est à prendre en considération quand on se présente à une entrevue. Ce que vous donnerez à voir de la personne que vous êtes les quelques minutes avant l’entrevue peut grandement jouer en votre faveur. À compétences égales, un recruteur choisira le plus souvent le candidat qui aura reçu le meilleur « feedback » de la personne à la réception ou des employés circulant dans les couloirs. Alors souriez, vous êtes en entrevue d’embauche!

Hélène Koukébéné, agente de liaison pour la Fondation Travail Sans Frontières

Articles connexes