Savoir vendre ses compétences lorsqu’on est en situation de handicap

Comme nous l’avons vu brièvement dans l’article précédent, pour plusieurs personnes qui vivent avec des limitations reliées à un handicap visible ou non, l’une des étapes les plus stressantes reste l’entrevue face à face avec l’employeur. Bien qu’il soit préférable d’informer ce dernier de ses limitations, d’autant plus lorsque celles-ci sont visibles, l’entrevue reste d’abord et avant tout le moment crucial où l’on doit faire bonne impression.

Quelle direction donner à la conversation?
Ce qu’il ne faut pas oublier c’est que vous êtes là pour vous vendre et pas seulement pour justifier votre handicap. Donc il ne faut en aucun cas laisser vos limitations devenir le sujet central de l’entrevue. Ce que vous souhaitez que l’employeur retienne de cet entretien, ce sont vos compétences, votre attitude positive, ainsi que vos réalisations antérieures.

Comment présenter vos compétences professionnelles
Pour vendre vos compétences à l’employeur, vous pouvez utiliser vos expériences de travail précédentes, en particulier lorsque l’adaptation de votre poste vous a permis de surmonter vos limitations. Cette démarche vise à le rassurer sur vos compétences, votre attitude proactive et votre capacité à occuper l’emploi. Si l’employeur démontre un intérêt quant aux adaptations nécessaires pour le poste ou s’il souhaite avoir davantage de détails quant aux mesures gouvernementales de soutien à l’intégration en emploi, vous pouvez l’orienter vers votre conseiller au centre-conseil en emploi. Ce dernier pourra mettre de l’avant vos compétences et lui expliquer les mesures d’aménagement nécessaire, tout en le rassurant sur le fait qu’il n’aura pas à assumer les coûts de l’adaptation de votre poste.

Il faut également garder à l’esprit que ce qui doit être évalué par le recruteur, ce n’est pas votre handicap, c’est votre portrait global. Vos aptitudes personnelles ainsi que vos traits de personnalité qui s’exprimeront pendant l’entretien sont importants, de même que votre niveau de confiance en vous. Il faut donc aborder la situation avec une attitude positive et pragmatique, car si vous percevez votre handicap comme une contrainte absolue, l’employeur le concevra probablement ainsi.

En somme, une attitude positive, des expériences qui démontrent que le poste convoité est en adéquation avec vos compétences professionnelles et vos limitations, ainsi que l’aide de votre conseiller au besoin peuvent s’avérer être des outils efficaces pour une entrevue réussie.

Daphné Savard, Responsable des communications chez Horizon-travail

Articles connexes